Le Vote Blanc

Le magasine NEON parle de nous dans son article !!!

NEON_edited.jpg
 
image.jpg

Parlons en!!!

Mouvement le vote blanc

La démarche citoyenne qui est à l’origine de ce mouvement est intéressante. L’ambition qu’elle affiche est porteuse et optimiste.

Porteuse parce que, pointant du doigt une maladie de notre démocratie, de nos démocraties, la maladie du vote blanc ou nul voire d’ailleurs de l’abstention, cette démarche propose en effet une réflexion destinée à recherche et trouver un remède à cette faiblesse notoire. Celle-ci semble d’ailleurs prendre de l’ampleur. Le peu de participation à cette démarche citoyenne élémentaire qu’est le vote pose donc la question de la portée de celui-ci, de sa validation, presque de sa pertinence ? Après les campagnes assidues que le peuple français a menées, à juste titre, pour que militaires et femmes puissent obtenir le droit de vote, dans l’immédiate après-guerre 1939-45, on ne peut qu’être étonné et préoccupé de cette évolution négative ! Démarche porteuse, par conséquent, dans la mesure où elle est en quête d’une solution pour donner du sens au vote blanc et, au-delà, au vote nul mais aussi pour lutter contre l’abstention.

Optimiste aussi car elle part du principe, comme le laisse entendre le philosophe bien connu Axel Kahn, que l’homme est capable d’une résilience dont la plupart du temps il ne mesure pas la force. Alors, il est permis de supposer que les gens puissent finir par comprendre que le vote est l’un des moyens les plus démocratique possible à ce jour, et les plus sereins pour choisir ceux qui seront appelés à gouverner. Et que, se mettre à la tête dans le sable face un choix, comme l’autruche devant un danger, c’est tout simplement démissionner, laisser faire et en rejeter la responsabilité sur « l’autre ». Cela est bien entendu particulièrement lâche, alors que chacun est si soucieux, par ailleurs de sa « dignité ». Démarche optimiste, finalement, car il est tout simplement sain de croire en cette capacité humaine à s’engager.

Alors bon vent au mouvement dont on peut souhaiter qu’il se développe.

François CHALMEL

Maire Honoraire

Ancien vice-président de l’agglomération d’Agen.